CDMT Emploi Martinique

Ansanm nou pli fô !

Présentation


 LES GRANDS PRINCIPES DE LA CENTRALE CDMT

  1.  La CDMT est un syndicat de lutte de classe. C’est à dire que sa préoccupation est de défendre, sans défaillance, les revendications et les intérêts des travailleurs. La CDMT ne se compromet pas et ne collabore pas avec le patronat.
  2. La CDMT est un Syndicat démocratique qui respecte la démocratie ouvrière. Elle n’appartient pas à des bureaucrates qui ont peur des critiques et des débats. Elle assure l’expression des idées de tous; elle garantit les mêmes droits aux Syndicats et aux tendances; elle ne monopolise pas la direction des luttes, mais y implique le maximum de travailleurs.
  3. La CDMT est un Syndicat qui préserve son indépendance organisationnelle face aux partis politiques. Elle rassemble les travailleurs sans distinction d’appartenance politique. Elle n’est pas apolitique, mais elle agit et fonctionne en toute indépendance.
  4. La CDMT est un Syndicat anticolonialiste et anticapitaliste. C’est à dire que son but final est de lutter pour l’émancipation totale des travailleurs, dans le cadre d’une société socialiste démocratique fondée sur l’autogestion populaire et qui garantit la pluralité des idées, des Syndicats et des partis.
  5. La CDMT est un syndicat qui se bat pour l’unité des Syndicats et des travailleurs. Car contre le front patronal, les travailleurs n’ont aucun intérêt à la division.
  6. La CDMT est un Syndicat qui a comme principe la solidarité internationale des travailleurs. C’est à dire soutien concret aux luttes ouvrières contre le capitalisme,contre les dictatures, contre les caricatures de socialisme, Non au Racisme, à la xénophobie et au nationalisme bourgeois.
  7. La CDMT est une arme aux mains des travailleurs indépendante de tous les pouvoirs, quelle que soit la couleur politique des gouvernements, des assemblées locales, des municipalités.

 

LA CDMT EMPLOI MARTINIQUE

Notre philosophie

Le principe fondateur de la CDMT Emploi Martinique est de mettre le salarié au cœur de toutes ses actions. Notre mot d’ordre est depuis toujours : Favoriser le bien-être au travail. Les problématiques évoluent  et nous devons adapter nos luttes aux évolutions de notre environnement. Nous  devons innover sans cesse pour défendre les conditions de travail de TOUS les salariés de l’établissement et ainsi prévenir les risques psychosociaux auxquels  ils sont exposés au quotidien. C’est un défi permanent, mais nous nous devons d’être à la hauteur des espérances, car l’enjeu est vital. Construire l’action syndicale, c’est user de toutes les stratégies possibles pour faire entendre la voix des salariés.  .

Nos convictions

Représenter les travailleurs c’est :

  • Garder notre indépendance vis-à-vis de l’employeur. Notre rôle n’est pas d’accompagner les politiques néfastes de la Direction mais de préserver les salariés. Nous refusons les compromissions et autres combines qui n’ont pour but que de satisfaire des ambitions personnelles de certains. 
  • Pratiquer une vraie solidarité. C’est un choix de société. Notre syndicalisme est basé sur l’action collective visant à transformer notre environnement, à lutter contre l’injustice et la « pwofitasyon ». C’est aussi l’école de la vie.
  • Mettre en œuvre un syndicalisme de résultats, avec ténacité  dans l’intérêt des salariés.  « Vingt fois sur le métier nous remettons notre ouvrage »
  • Construire nos luttes à partir des seules préoccupations des salariés . Nous portons leurs revendications dans une démarche progressiste.
  • Respecter le contrat social passé avec l’ensemble des salariés.
  • consulter régulièrement les salariés, les écouter, leur donner la parole et porter leurs revendications  au sein de toutes les instances représentatives.