CDMT Emploi Martinique

Ansanm nou pli fô !

Le Mot de la Secrétaire

BIENVENUE  SUR LE SITE DE LA CDMT EMPLOI MARTINIQUE

Malgré le faible taux de syndicalisation en général, nous pensons à la CDMT emploi Martinique que c’est par le seul biais d’organisations syndicales que les salariés peuvent se faire entendre de l’employeur. En effet, que leurs demandes soient individuelles ou collectives, elles n’ont de chance d’aboutir que si elles sont relayées par une Organisation Syndicale dynamique et respectueuse des salariés.

La CDMT emploi Martinique est porteuse d’une VRAIE solidarité envers TOUS les salariés de Pôle-Emploi Martinique. Nous ne revendiquons pas vos suffrages à des fins personnelles ou pour faire évoluer nos carrières, mais pour vous défendre REELLEMENT devant l’employeur. La CDMT Emploi Martinique n’a JAMAIS discrédité un salarié dans aucune instance, devant l’employeur.

Par ailleurs, nous sommes convaincus que la qualité de vie au travail est un sujet majeur dans notre établissement car il y va de la santé mentale et physique de chacun. Nous mettons tout en œuvre pour une véritable prévention en la matière.

Outre l’opérationnalité, nous nous tournons également vers notre environnement local et national. C’est le gage d’un travail efficace. Notre coopération avec un syndicat représentatif au plan national nous permet de nous adresser directement à la direction générale, et de porter vos revendications au plus haut niveau.

Cher (e) collègues et Camarades, nous vous invitons à vous connecter autant que de besoin pour rester toujours informés.

Vous trouverez sur notre site :

  • L’actualité du réseau
  • Nos actions, nos initiatives
  • Les actions menées en collaboration avec notre partenaire le SNU/TEFI Pôle emploi FSU
  • Vos droits en matière de prévoyance – mutuelle, etc.
  • Et des informations pratiques.

N’hésitez pas à nous faire remonter vos remarques, demandes et commentaires. Bonne navigation.

La secrétaire Générale de la CDMT Emploi Martinique

Laure LABEAU

Les commentaires sont fermés.